Découverte : le stand up paddle

Découverte le stand up paddle

Sport nautique en vogue ces dernières années, le stand up paddle a vu le jour il y a plusieurs décennies. Souvent confondu avec le surf, il partage effectivement de nombreuses similitudes avec ce sport. Que faut-il savoir sur cette activité sportive qui fait son grand retour ?

Stand up paddle : définition et origine

Le SUP est un sport de glisse nautique qui consiste à se tenir debout sur une planche, et à se propulser à l’aide d’une pagaie. En tant que l’un des plus vieux sports nautiques, le stand up paddle est à l’origine du surf moderne et de nombreux autres.

Autrefois, il était pratiqué par les rois polynésiens. Debout sur leurs immenses planches conçues à partir de troncs d’arbres, ils exploraient les lagons de leur archipel et en profitaient pour faire du commerce. Dans les années 1940, le concept a été repris par le célèbre champion de natation d’origine hawaïenne, Duke Kahanamoku et sa bande, les Beach boys (les premiers).

En 1950, le stand up paddle est devenu encore plus célèbre, notamment grâce aux fameux Beach boys qui s’en servaient comme moyen de déplacement sur la plage de Waikiki. En étant debout, ils avaient plus de facilité à surveiller les baigneurs, ainsi que les entrées de houle. En cas de danger, ils pouvaient intervenir plus rapidement, notamment grâce à leurs pagaies. L’autre raison pour laquelle les Beach boys avaient opté pour l’utilisation debout du paddle, c’est parce qu’il était très pratique et leur permettait de se rapprocher plus facilement des surfeurs pour les prendre en photo.

En 1990, Dave Kalama et Laird Hamilton ont popularisé la discipline en pratiquant les parcours « down wind » le long des côtes de Maui et en participant à la fameuse course de pirogue Molokai – O’Ahu. Avec l’essor des planches de surf plus légères et plus courtes quelques années plus tard, le stand up paddle a progressivement disparu. Mais, il sera une nouvelle fois remis au goût du jour lors d’une compétition à Hawaï, et ce grâce au célèbre Waterman hawaïen Laird Hamilton qui y apporte une touche plus moderne. Il est même possible aujourd’hui de faire des randonnées de Stand up paddle en France.

Le matériel nécessaire à la pratique du stand up paddle

Que vous soyez amateur ou professionnel, pour pratiquer le SUP, vous avez besoin de vous munir d’un certain nombre d’équipements.

La planche du stand up paddle

Le premier matériel dont vous devrez vous munir est la planche. Assimilable au surfboard, la planche du SUP mesure généralement entre 1,5 m et 6,5 m, avec un poids moyen de 15 kg pour 250 litres d’eau. Il en existe deux types : les rigides et les gonflables. De par leurs compositions, les planches rigides sont similaires aux planches de surf classiques. Par contre, les planches gonflables sont conçues avec un matériau unique appelé le Drop stitch.

La pagaie de SUP

Encore appelée paddle, la pagaie est un matériel indispensable à la pratique du SUP. Concrètement, elle permet de diriger et de propulser la planche. Elle se décompose en trois parties. En partant du bas, il y a la pale, la partie qui se plonge dans l’eau. Ensuite, il y a le manche qui est également appelé shaft. Enfin, l’olive est la partie qui se tient en main.

Pour une bonne expérience de navigation, la pagaie doit être bien choisie. En principe, elle doit s’adapter non seulement à votre taille, mais doit également convenir au type de SUP que vous voulez pratiquer. Pour faire de la randonnée, vous n’aurez pas besoin du même type de pagaie que pour le “race”. Vous devez également prendre en compte le matériau de conception. Entre l’aluminium, le plastique, le bois et le carbone, le choix est difficile à faire. Si vous souhaitez que votre pagaie soit à la fois solide, légère et souple, nous vous suggérons les modèles en fibre de verre.

La pompe

Lorsque vous optez pour une planche gonflable, vous avez impérativement besoin d’une pompe. C’est seulement grâce à cet outil que vous pourrez gonfler votre planche et ainsi la rendre utilisable. Généralement, vous avez le choix entre la pompe manuelle et la pompe électrique. La première est souvent offerte avec la planche. Malheureusement, elle n’est pas très pratique. Pour gonfler plus rapidement et sans effort votre planche, nous vous recommandons les pompes électriques.

Le leash

Il s’agit d’une sorte de cordon qui vous relie à votre planche, et qui vous aide à la récupérer plus aisément en cas de chute. Le leash joue donc un rôle sécuritaire. Cependant, il peut également se rompre à tout moment. Il est donc important de bien l’entretenir après chaque session.

En dehors de ces équipements, vous aurez également besoin d’ailerons, d’un maillot de bain ou d’une combinaison, et optionnellement d’un gilet paddle, d’une crème solaire, de la wax, d’un casque. Par ailleurs, la pratique du SUP requiert une bonne condition physique et la maîtrise de la natation.

Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.