Comment avoir une barbe plus fournie ?

Comment avoir une barbe plus fournie

Les barbes, certains l’adorent, d’autres non. Cependant, lorsqu’elles sont bien fournies et taillées avec style, elles ont un attrait indéniable qui donne une allure élégante à l’apparence physique. Si certains sont choyés par mère Nature et disposent naturellement d’une barbe bien fournie, d’autres par contre regrettent de ne pas avoir les mêmes dispositions génétiques. Mais ce n’est pas une fatalité. Si votre barbe est clairsemée ou trouée, voici les solutions efficaces que vous pouvez utiliser pour la renforcer afin d’avoir une pilosité plus régulière dans le but d’avoir ou non cette fameuse « barbe de Hipster » qui fait rêver.

Faire une greffe de barbe

La génétique et le profil hormonal sont les principaux facteurs qui déterminent la qualité, la consistance et le type de la pilosité faciale. L’épaisseur et l’importance de votre barbe relèvent donc de votre code génétique. Ainsi, si les hommes de votre famille sont majoritairement imberbes, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas de barbe. En plus de cette cause génétique, des maladies comme la pelade ou la présence de cicatrices peuvent limiter le développement de vos poils.

Si votre barbe mal fournie ou absente semble créer de multiples complexes en vous, une greffe de barbe est la solution idéale pour remédier à votre problème. Cette intervention de chirurgie esthétique permet de construire ou de reconstruire votre barbe dans le but de bénéficier d’une pilosité plus régulière. Très semblable aux implants capillaires, la greffe de barbe consiste à prélever des follicules dans une zone de repousse perpétuelle. Il s’agit généralement de la couronne hippocratique située en haut de la nuque, dans la région arrière du crâne.

Le prélèvement des follicules peut être effectué suivant deux méthodes : la greffe d’unité folliculaire FUL et la greffe par extraction folliculaire FUE. La première ne nécessite pas un rasage préalable de la zone de prélèvement et permet la sélection précise du sens de chaque greffe. La seconde, quoique plus longue, a l’avantage de ne laisser aucune cicatrice.

Une fois les follicules prélevés, le praticien se chargera de dessiner votre future barbe. L’implantation des follicules peut alors commencer. Elle peut se faire poil après poil avec des pinces de microchirurgie ou à l’aide d’un implanteur comme celui de Choï. Vous ne sentirez aucune douleur lors du prélèvement ou de l’implantation, car l’opération se déroule sous anesthésie locale.

Une fois l’intervention terminée, un œdème peut apparaître au visage les jours suivants. Mais, pas de panique ! Il s’estompera très vite (au bout de 2 à 4 jours) et vous verrez vos nouveaux poils de barbe pousser, en moyenne trois mois après. Vous constaterez avec joie une amélioration progressive de l’aspect de votre barbe. Le rendu final sera naturel et durable.

Comment avoir une barbe plus fournie

Adopter une huile ou un baume à barbe

L’huile à barbe est très riche en huiles végétales organiques et essentielles. Elle nourrit votre barbe, la densifie et favorise une pousse rapide. Vos poils gagneront alors en épaisseur et en souplesse, ce qui leur permet de combler plus facilement les éventuels trous présents dans votre barbe. L’utilisation de l’huile à barbe est très simple. Il vous suffit de passer quelques gouttes sur votre paume de main et de masser ensuite votre menton avec. L’huile pourra alors pénétrer en profondeur. Ainsi, elle stimulera votre épiderme et votre circulation sanguine, ce qui favorise le développement de vos poils.

L’huile de ricin est la plus préconisée. Elle permet de fortifier les poils et de leur donner une apparence touffue. Vérifiez la présence de cette dernière dans la composition de votre huile à barbe pour un résultat plus convaincant. Les baumes à barbe sont des produits similaires aux huiles et produisent les mêmes effets.

Avoir une bonne hygiène de vie

Une barbe bien fournie est une barbe en bonne santé. Pour ce faire, une hygiène de vie saine est indispensable. Si vous fumez, il est alors temps d’arrêter, car tabac et barbe bien garnie ne font pas bon ménage. Le tabac rend les poils cassants et moins épais.

L’alimentation joue également un rôle déterminant pour la bonne croissance de votre barbe. Il est donc judicieux d’éviter la malbouffe et de réduire votre consommation de sucre. En excès, ce dernier tend à faire chuter votre taux de testostérone, une des hormones responsables de la pilosité. Pour avoir une barbe plus fournie, préférez plutôt une alimentation riche en protides, acides gras saturés et vitamines. Vous trouverez ces éléments dans une multitude d’aliments comme :

  • Le poisson gras ;
  • Le bœuf maigre ;
  • Les fruits et légumes…

En plus de l’alimentation, une bonne hydratation du corps et la pratique d’une activité physique contribuent aussi à la santé des poils. Elles favorisent par exemple, une meilleure production de certaines hormones qui interviennent dans la croissance de la pilosité.

Vous souhaitez avoir une barbe consistante ? Sachez qu’une bonne nuit de sommeil au quotidien est aussi bénéfique pour votre pilosité faciale. En effet, le sommeil permet de réduire votre niveau de stress qui est néfaste pour la croissance des poils. De plus, le processus de renouvellement cellulaire a lieu pendant le sommeil. Ne négligez donc pas votre repos. Un minimum de 6 à 8 h de sommeil par nuit est recommandé.

Des compléments de vitamines pour stimuler la croissance de votre barbe

Les compléments de vitamines peuvent aussi favoriser la croissance de votre pilosité faciale. La biotine est la plus plébiscitée grâce à ses effets sur le développement des poils. Les vitamines B1, B6 et B12 en complément sont également indiquées pour améliorer le développement de la barbe.

Comment avoir une barbe plus fournie

Être patient

On ne le dira jamais assez, avoir une barbe fournie ne se fait pas en quelques jours. En fonction de la vitesse de pousse de vos poils, des résultats tangibles peuvent prendre plusieurs mois. Pendant cette période, vous ressentirez de multiples démangeaisons. Ces dernières sont d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles beaucoup d’hommes renoncent à avoir une barbe.

Cependant, ces démangeaisons ne durent que quelque temps et elles sont très faciles à traiter. Ne pensez donc pas à raser votre barbe lorsqu’elles surviennent. Cela ne fera que ralentir le processus. Si vous êtes patient, elles passeront très vite et vous verrez votre barbe se développer en devenant de plus en plus fournie.

En définitive, si une barbe dense et bien fournie dépend principalement du code génétique et du profil hormonal, il existe toutefois des solutions pour y remédier. La greffe de barbe est sans doute le moyen idéal dans de nombreux cas. Les autres astuces sont aussi efficaces, mais principalement pour ceux qui possèdent déjà cette prédisposition naturelle.

Trucs de mec
Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.