Les festivals les plus terrifiants à faire dans le monde entier

Les festivals les plus terrifiants à faire dans le monde entier

Pour se faire peur, le meilleur moyen n’est pas de regarder la dernière série d’horreur sortie en salle ni de jouer au dernier jeu à la mode qui se déroule dans un univers sombre. Ce qui fonctionne le mieux, c’est la réalité ! Pour cela, plein d’événements existent partout dans le monde entier ; des festivals plus terrifiants les uns que les autres. A l’occasion d’Halloween, découvrez des festivals où les masques sont à l’honneur depuis des siècles !

Le Festival Mondial des Théâtres deMarionnettes

Les marionnettes ont toujours fait peur : même si elles sont animées, elles ont quelque chose qui les rend réelles. Leur réalisme, leur yeux vitreux, leur aspect humain, tout peut faire peur. Pour ceux qui en ont peur, évitez le Festival Mondiale des Théâtres de Marionnettes ; créé en 1961, il se déroule régulièrement depuis à Charleville-Mézières en France. Il dure dix jours, dix jours pendant lesquels se déroulent des spectacles réunissant environ 150 000 spectateurs.

Une trentaine de nations y sont présentes, on y retrouve pas moins de 130 compagnies qui organisent 150 spectacles. En plus des spectacles, il y a des animations, des rencontres, des expositions (terrifiantes!), etc. A l’origine triennal, le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes est devenu bisannuel à partir de 2009.

Obon, la Fête des morts japonaise

Obon, ou Bon, est une coutume bouddhiste japonaise qui a pour but d’honorer les esprits de ses ancêtres. Les gens se retrouvent dans des réunions de famille durant lesquelles ils vont visiter et nettoyer les tombes de leurs ancêtres, qui sont censés être présents dans les autels des maisons familiales.

Il se déroule tous les ans durant trois jours, la date dépend des régions du Japon ; certaines se basent sur le calendrier lunaire, d’autres sur le calendrier grégorien. Des feux de joie sont allumés ; on dit qu’il guident les mors vers le monde des esprits. Obon comprend traditionnellement une danse nommée BonOdori.

Des festivals consacrés aux morts et aux choses qui font peut, il en existe partout dans le monde. Festivals récents ou coutumes ancestrales, les cultures et les rites se mélangent à travers des pratiques diverses. Certains sont vraiment festifs, d’autres bien plus effrayants. Découvrez avec Betway de nombreux festivals terrifiants ayant lieu un peu partout dans le monde :

Famadihana, une coutume funéraire à Madagascar

Aussi appelé « retournement des morts », le famadihana est une coutume funéraire présente dans certaines régions de Madagascar. Selon la philosophie malgache, les âmes des personnes décédées ne rejoignent le monde des ancêtres qu’après la « corruption complète du corps » après des années et l’accomplissement de cérémonies. Pour cela, les malgaches déterrent les os de leurs ancêtres pour les envelopper dans des tissus frais ; ils promènent leurs ancêtres et dansent autour de leur tombe avant de les enterrer à nouveau avec des offrandes placées à côté du corps réinhumé.

Cela se déroule plus ou moins tous les sept ans accompagné de grandes festivités : danses, chants, réunissant familles et proches. Cela peut aussi arriver si l’un des membres de la famille a rêvé qu’un de ses ancêtres demandait une cérémonie.

Trucs de mec
Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.