S’initier au saut à l’élastique

Se préparer au saut à l'élastique

Les événements récents ont créé des envie de grand air. Il y a un énorme regain d’intérêt pour les activités outdoor et notamment les sports extrêmes, comme le parapente ou le saut en parachute ou le saut à l’élastique. Ce type de sport génère des sensations fortes ainsi qu’une montée d’adrénaline. Si vous êtes intéressé par de telles activités. Il faut se tourner vers des sites professionnels et sérieux comme Funbooker. On va voir ensemble quelques conseils pour s’initier au saut à l’élastique.

Le saut à l’élastique, une expérience riche en sensations !

Le saut à l’élastique est une expérience qui vous garantira une belle montée d’adrénaline. Cependant, il y a quelques consignes à connaître, une méthodologie à adopter qui vous permettront de sauter en toute sécurité.

Avant de faire le grand saut…

Il faut garder en tête que le saut à l’élastique est différent de sauter du plongeoir de 10 M de la piscine municipale.

Le saut à l’élastique est un sport extrême qui demande de la préparation, une technique de saut à maîtriser et du matériel à porter.

Il faudra également intégrer le protocole sécurité afin de sauter dans les meilleures conditions.

En ce qui concerne la préparation physique ?

Aucune préparation physique n’est requise. La plus grande difficulté sera mentale : se jeter dans le vide à plusieurs dizaines de mètres de hauteur n’est pas commun.

Il faut néanmoins être en bonne santé. Si vous êtes cardiaque, je ne pense pas que le saut à l’élastique soit une bonne idée. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

Il n’y a pas vraiment de limite d’âge. Un mineur de 14 ans pourra exercer son premier saut. Cependant, un certificat médical pourra être demandé aux personnes de plus de 50 ans.

Le saut à l’élastique n’a pas vraiment de limite de poids. On vous équipera d’un élastique de taille XS, S, M ou L

Les personnes pesant plus de 95 kilos se verront attribuer d’un élastique jumelé.

Enfin, si vous portez lunettes, essayez d’opter pour des lentilles le jour du saut.

Quelques conseils avant votre saut en parachute

La veille, évitez de boire de l’alcool ou de mangez trop gras (charcuterie, fromage…). Faites un repas sains, mais riche en vitamines (œuf, saumon…) et en sucres lents.

Faites une bonne nuit de sommeil pour être en bonne forme le jour J. Aussi, il faudra prévoir une tenue confortable (des vêtements de sport). Faites un repas correct, surtout ne pas sauter le ventre vide.

Dernier conseil : préparez-vous mentalement et soyez attentif aux conseils de votre moniteur.

Voilà, vous êtes désormais paré pour faire le grand saut. Il ne vous restera plus qu’à choisir le spot où vous allez sauter !

Trucs de mec
Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.