Comment choisir un vin quand on y connait rien ?

choisir un vin

Choisir un vin n’est pas si évident que ça ! Cela ne pose aucun problème à des dégustateurs confirmés mais c’est un peu plus délicat pour les novices. En effet, ces derniers ont des connaissances limitées en matière d’œnologie et une expérience somme toute relative, ce qui ne leur permet pas de choisir un vin aussi efficacement qu’un dégustateur éclairé. Qui ne s’est jamais retrouvé au milieu d’un rayon de supermarché à chercher un vin ? Souvent, il n’y a personne pour vous aiguiller et on peut vite se sentir perdu au milieu de toutes ces appellations. D’autant plus qu’un vin ne choisit pas au hasard. On choisit un vin pour une occasion ou pour accompagner un plat. On va voir ensemble quels sont les critères à prendre en compte avant d’acheter un vin.

Quand choisir un vin n’et pas si évident qu’il n’y parait

Acheter un vin n’est a priori pas compliqué, c’est de le choisir qu’il l’est… Sans connaissances ni conseils, l’achat n’est pas aussi évident qu’il n’y parait. On peut se retrouver totalement perdu au milieu de toute cette diversité.

La première difficulté est de choisir la couleur : rouge, blanc ou rosé.

Ensuite, savoir s’orienter vers une appellation  plutôt qu’une autre.

Enfin, s’orienter vers un producteur. Mais dans ce cas de figure, le dégustateur est forcément un dégustateur confirmé et il s’orientera soit vers un caviste ou directement vers un producteur.

Les arômes d’un vin sont définis par les cépages et les appellations. Chaque région possèdes des appellations d’origine contrôlées. Les fameuses AOC qui certifient qu’un vin a été produit dans telle région, qui a un terroir qui la différencie d’une autre.

choisir un vin

On choisit un vin en fonction d’une occasion

Effectivement, on peut acheter une bouteille pour fêter quelque chose. Dans une année, il y a beaucoup d’occasions : anniversaires, Noël, Saint-Valentin… On peut choisir aussi de marquer un événement : mariage, naissance. Comme on peut le constater, les occasions sont nombreuses.

Vous pouvez être amené à choisir un vin lors d’un rendez-vous galant ou d’un repas d’affaires. Et dans ces cas précis, vous n’avez pas le droit à l’erreur. Cela vous met un peu la pression, mais il faut à tout prix éviter le château piquette.

Pour un rendez-vous galant, orientez-vous vers quelque chose de léger comme certains Beaujolais (pas cette horreur de beaujolais nouveau, mais une appellation comme Moulin à vent par exemple). Si vous préférez un vin blanc, tentez un chardonnay !

Pour un repas d’affaires, il faut faire en sorte que vos invités ne sentent pas lésés. Évitez de choisir le pichet de rouge, mais orientez vous plutôt vers une valeur sûre, comme les Bordeaux par exemple. Un vin du Médoc ou Haut Médoc me parait un bon compromis.

Idem pour les repas en famille ou les réunions entre amis. Choisissez une valeur sûre, facile à boire que tout le monde est susceptible d’apprécier. Encore une fois, les vins du Médoc me paraissent être une bonne option.

Choisir un vin

On n’oublie pas que le vin doit s’accorder avec le repas

Cela se complique encore plus avec les fameux accords mets et vins. Ou tout l’art d’accorder son vin avec son son repas. Néanmoins, il faut savoir en avance ce que l’on va manger pour s’orienter vers un vin plutôt qu’un autre.

Par exemple, les aliments riches en protéines comme la viande rouge ou le fromage s’accordent davantage avec un vin rouge. On n’hésitera pas à accompagner une côte de bœuf avec un Cornas. Les vins blancs sont plus acides, ils peuvent accompagner des poissons comme le saumon. Par conséquent, si vous voulez accompagner un poisson comme le saumon, je vous conseillerais : un vin blanc d’Alsace (Riesling par exemple) ou un Mercurey.

Si vous comptez déguster une pizza (faite maison pas surgelée), vous pouvez tout à fait l’accompagner d’un vin italien : super toscan, Chianti ou vin du piémont rouge.

Si vous voulez accompagner un plat sucré (un dessert donc), vous aurez le choix entre des blancs liquoreux (Jurançon), un rosé ou un crémant/Champagne.

On peut choisir un vin en fonction de son mode de production

Pour en savoir plus sur le mode de production d’un vin, il faudra soit vous orienter vers un caviste (qui connait en principe ses références) ou vous orienter vers un producteur. À mon sens, il est important de savoir quel mode de production applique le vigneron : est-ce une agriculture raisonnée, du bio, quelle méthode de vieillissement utilise-t-il ?

À cela, il faut rajouter l’histoire du domaine : quel âge ont les vignes ? Le domaine a-t-il toujours appartenu à la même famille ? Car il existe des domaines qui appartiennent à la me^me famille depuis des générations.

C’est tout autant de facteurs à prendre en compte avant d’acheter une bouteille. Même si je suis conscient que pour choisir un vin selon ces critères demande un certain niveau de dégustation et de connaissances.

Que faire pour améliorer ses connaissances ?

D’une manière générale, prendre des cours peut aider à améliorer ses connaissances ou son niveau de dégustation. Il y a aussi les livres, je vous ai déjà présenté quelques ouvrages sur le vin. Cela permet d’avoir des connaissances théoriques. Cela ne sera peut-être pas facile à mettre en pratique au début, mais vous connaîtrez les termes techniques utilisés par les dégustateurs lors des dégustations.

Si malgré tout, vous ne vous sentez pas encore capable de choisir correctement un vin, vous pourrez alors vous orienter vers les box (les abonnements vin). Des offres comme Le Petit Ballon vous permettront de recevoir mensuellement des bouteilles directement chez vous. Les vins sont sélectionnés par un sommelier et en plus vous aurez accès à des vidéos explicatives sur la dégustation des vins.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Trucs de mec
Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.