Les crypto-monnaies à surveiller en 2019

Si vous aviez investi dans le bitcoin en 2017, vous auriez bénéficié de gains substantiels : Le cours du bitcoin a énormément augmenté durant cette période, de plus de 110 pourcent. Si le bitcoin reste la monnaie la plus populaire, il en existe également d’autres qui pourraient vous intéresser. Leur cours a également augmenté de façon exponentielle depuis leur création, mais il y a de grandes chances que vous n’en ayez jamais entendu parler ! Il est vrai que le monde des crypto a été frappé par une baisse générale en 2018, mais beaucoup attendent une remontée du cours des crypto déjà en 2019. Pour cette raison, nous vous présentons les 5 crypto-monnaies à surveiller cette année :


1. Bitcoin

Le bitcoin est la crypto-monnaie la plus connue et la plus populaire. Elle a été conçue à l’origine comme une alternative aux monnaies utilisées dans le système financier, sous la forme d’un réseau de paiement peer-to-peer décentralisé et sécurisé. Le cours du bitcoin a énormément augmenté depuis sa création, allant jusqu’à 15 000 euros en décembre 2017. Beaucoup de gens considèrent cette monnaie comme un bon investissement, d’autres pensent qu’il ne s’agit que d’une bulle financière. Toujours est-il que le bitcoin reste la plus grosse crypto-monnaie, avec une capitalisation boursière de 92 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article, et ses variations de prix influencent le marché des crypto tout entier.

2. Ethereum

Ethereum (abrégé en ETH) est une plateforme libre permettant d’héberger des applications décentralisées. Ce protocole utilise comme monnaie l’ether pour les transactions au sein de ce réseau. Il s’agit actuellement de la seconde plus grosse crypto-monnaie, loin derrière le bitcoin cependant. Le cours de cette monnaie a l’avantage d’être soutenu par le réseau Ethereum : plus ce réseau gagnera en popularité, plus le cours de l’Ether augmentera. Son cours a explosé depuis sa création, atteignant jusqu’à 55 fois sa valeur initiale avec un pic à plus de 1000 euros.

3. Litecoin

Si le bitcoin était l’or numérique, on pourrait certainement dire que le litecoin serait l’argent virtuel. Il s’agit du premier “altcoin” historiquement créé (on appelle altcoin les crypto-monnaies autres que le bitcoin). Le litecoin a été développé pour être plus rapide que le bitcoin, et proposer des transactions moins chères. Il ne faut que 2,5 minutes pour miner un nouveau bloc de transaction, ce qui prend environ 10 minutes pour le bitcoin. La communauté Litecoin est également très active pour développer de nouvelles technologies qui ont été par la suite adoptée sur d’autres coins : les adresses Segwit (un nouveau type d’adresse de réception Litecoin), ou le réseau lightning (permettant des transaction quasi instantanées). Il a actuellement une capitalisation boursière de 4,9 milliards de dollars.

4. Neo

Neo est la plus grosse crypto-monnaie chinoise. Il s’agit d’une crypto-monnaie semblable sur certains points à l’ether, on parle parfois d’Ethereum Chinois. Neo permet en effet d’héberger des applications décentralisées et la mise en place de “smart contracts”, de la même façon qu’Ethereum. Il possède cependant un certain nombre de caractéristiques différentes. Il effectue par exemple une identification des utilisateurs, ce qui va dans le sens de la régulation croissante du domaine des crypto. Il possède également une nouvelle technologie de traitement des transactions. L’intérêt futur du Neo pourrait venir de son lien avec l’économie Chinoise, très dynamique dans les crypto-monnaies. La Chine possède déjà son propre internet (pensez à weibo, le twitter Chinois), le gouvernement pourrait ainsi dans le futur soutenir une crypto-monnaie Chinoise, offrant un soutien non négligeable à Neo et au cours de cette monnaie. Neo est déjà la 17e plus grosse crypto-monnaie du marché, avec 725 millions d’euros de capitalisation boursière.

5. Monero

Monero est une crypto-monnaie qui a été conçue en avril 2014, et a pour but d’améliorer la décentralisation et l’anonymisation déjà disponible sur le réseau bitcoin. L’équipe de Monero a réussi le tour de force technologique de créer une blockchain complètement intraçable : il n’est pas possible comme sur le bitcoin de savoir quel quantité de coins sont envoyés vers quelle adresse. Le réseau reste également décentralisé, et son historique n’est pas visible. Monero répond à beaucoup de critiques du bitcoins, qui estiment que cette monnaie ne protégerait pas assez les données privées, et serait la cible de contrôles accrus dans le futur. Cela pourrait être un atout dans le futur pour Monero, qui pourrait voir son cours augmenter. Il s’agit actuellement de la douzième plus grosse monnaies en circulation, pour un total équivalent à 1,1 milliards d’euro.

Trucs de mec
Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.