0

Comment lire le comportement des gens quand vous jouer avec eux ?

Les jeux d’argent, surtout les jeux de table (de casinos) sont basés sur la perception et la tactique. On ne sait jamais avec certitude le jeu d’un autre joueur, si sa main est bonne ou mauvaise. Mais parce que la plupart de ces jeux permettent à une interaction humaine, on reçoit parfois des indices des adversaires, basés sur le langage corporel ou sur des changements dans leurs habitudes de pari.

Être attentif

Un joueur qui observe, analyse et comprend la signification d’un comportement ou d’une réaction acquiert un avantage sur ses adversaires, surtout lorsqu’il a vu juste. L’intelligence dans le fait de lire à travers ses adversaires consiste souvent à induire ses adversaires en erreur en les incitant à prendre de mauvaises décisions. C’est pourquoi l’attention sera de mise. Il faut garder un œil sur les actions de chaque joueur, et apprendre le style de jeu de ses adversaires. Mais ne jamais oublier qu’il y a toujours des exceptions à chaque règle.

Observer la façon de parier des adversaires

IL faut toujours commencer par établir des modèles. Les modèles sont ici les habitudes de jeu ou le comportement normal de l’adversaire. Il faut étudier l’adversaire, ses habitudes de jeu et son style. Une fois le modèle établi, il sera facile de noter le moindre changement d’ordre comportemental ou physiologique.

La façon de placer son pari peut signifier beaucoup. S’il s’agit du poker, le joueur met-il ses jetons dans le pot en désordre ? Essaie-t-il contrairement à son habitude de classer ses jetons ? A-t-il un geste d’énervement ? Cela signifie souvent qu’il bluffe ou qu’il n’est pas à l’aise avec sa main. Mais un bon joueur changera son style de pari afin de perdre les gens, tandis que les novices mettront l’accent sur une action lors des paris.

Observer les signes de nervosité

Dans un jeu de table comme le poker, la nervosité est ressentie à un certain moment par tous les joueurs qui participent. Beaucoup de gens pensent souvent à tort que la nervosité est une tentative de bluff. Il n’en est rien. Elle indique presque toujours une bonne main, soit avant le flop, soit après que les cartes soient dévoilées.

Comment donc la reconnaître ? En prêtant attention au langage corporel. Lorsqu’une personne nerveuse qui a une grosse main place son pari,

  • elle semble particulièrement raide,
  • la main est tremblante, ou serrée,
  • les paupières battent moins,
  • une augmentation de la pression artérielle visible par les veines du cou et de la tête,
  • une attitude soudain plus détendue ou plus attentive,
  • feindre la faiblesse par des soupirs ou la tristesse,
  • regarder le flop puis intensément les joueurs, ou sa propre main,
  • avaler la salive semble difficile (la nervosité temporaire provoque l’assèchement de la bouche)

Comme il n’est pas possible de voir physiquement son adversaire lorsqu’on joue en ligne, les signaux physiques et les signes de nervosité ne peuvent pas aider. Sur http://1-casinosenligne.com/casino770, le jeu en diffusion directe est une bonne alternative pour les novices qui souhaitent toute de même affronter de vrais jouer au Poker.

Parler à l’adversaire

Chaque joueur de poker sait qu’il est censé cacher ses émotions et dissimuler ses véritables intentions. Parfois, engager une simple conversation informelle avec un adversaire peut suffire à le déconcentrer ou le déstabiliser. Si vous lui posez une question comme ce qu’il a fait pendant les vacances et il donne une réponse vague ou s’il marmonne quelque chose d’incompréhensible, c’est probablement parce qu’il essaie de bluffer.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail