Concrétisez vos projets grâce au statut d’auto-entrepreneur

En tant que jeune homme plein de vie et d’imagination, vous avez certainement un tas de projets en tête et l’idée ferme de les voir se concrétiser. L’envie est, certes, bien réelle, mais jusqu’alors vous hésitez à vous lancer par crainte de voir votre rêve tomber à l’eau.

Désireux de vous lancer dans une nouvelle activité, pourquoi ne pas vous laisser tenter par la micro entreprise ? Ce statut séduit de plus en plus les nouveaux entrepreneurs qui souhaitent lancer un business rapidement, sans connaissances spécifiques préalables dans le domaine du commerce et sans nécessité de fonds particuliers pour sa création.

En quoi consiste le statut de micro-entrepreneur ?

Le statut de micro-entrepreneur est un régime qui simplifie la création d’une entreprise à titre individuelle, et ne requière aucune connaissance spécifique dans le domaine. Que vous soyez sans emploi, étudiant, retraité ou salarié non-fonctionnaire, il vous est possible de devenir micro-entrepreneur à la condition que votre activité soit éligible à ce statut. En tant que salarié, il reste nécessaire de vérifier si votre contrat autorise le cumul d’activités.

La micro-entreprise présente le principal avantage d’être totalement gratuite pour sa création, qui se fait directement en ligne, sans démarches administratives contraignantes. Ainsi, en quelques clics et quelques minutes, vous voilà à la tête de votre propre entreprise.

D’un point de vue comptable, nul besoin de recourir à un professionnel puisque les formalités sont simplifiées, tout comme les déclarations de revenus. À la différence d’une entreprise “classique”, de la déclaration aux paiements de vos charges fiscales, tout est donc simplifié.

Prudence, néanmoins, pour ceux qui souhaiterait lancer une activité de grande ampleur puisque le statut de micro-entrepreneur limite votre chiffre d’affaire à 70 000 euros pour une activité de prestation de service et à 170 000 euros pour de la vente de produits. Cela vous laisse toutefois une marge confortable pour faire des affaires et gagner correctement votre vie.

Devenir micro-entrepreneur en quelques étapes

Décidé à vous lancer dans cette nouvelle aventure ? Pour cela, commencez par déclarer votre nouvelle activité, vous permettant également de vérifier que celle-ci est bien éligible à ce statut. Choisissez ensuite le régime social auquel elle sera soumise si vous êtes non salarié. En tant que salarié, vous conservez le régime général de la sécurité sociale.

Pour l’immatriculation de votre entreprise, vous devrez ensuite remplir le formulaire PO, en ligne ou en version papier, à transmettre à l’URSAFF. Pour une entreprise de commerce, celle-ci devra être inscrite au registre des commerce.

Quelle que soit votre activité, vous devez également déclarer une domiciliation pour votre entreprise et ouvrir un compte bancaire dédié aux dépenses et aux profits qui y seront liés. Même si vous exercez à domicile, votre activité pourrait nécessiter de souscrire à une assurance professionnelle : renseignez-vous sur ce point avant de lancer votre entreprise.

Enfin, lorsque le moment de déclarer vos données comptables, n’hésitez pas à avoir recours à un logiciel de facturation et de comptabilité si vous l’estimez nécessaire pour vous aider dans vos démarches.

Trucs de mec
Ecrit par : Trucs de mec
Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.