0

Quel recours en cas d’annulation de vol ?

Prendre l’avion peut générer des craintes. En effet, les multiples grèves ou les intempéries peuvent engendrer des annulations de vol. Ne pas pouvoir prendre son avion est quelque peu ennuyeux. Outre le fait que ça puisse gâcher les vacances, une annulation de vol n’engendre pas automatiquement une indemnisation. Il convient alors de connaitre certaines démarches administratives afin de pouvoir se faire rembourser.

annulation de vol

Que faire en cas d’annulation de vol ?

Une annulation de vol entraîne pas mal de complications. Outre le fait de manquer son avion, cela peut engendrer pas mal de frais supplémentaires. En effet, être débarqué sur un autre vol ou des frais d’hébergements imprévus peuvent faire gonfler la note initiale.

Beaucoup de personnes ne sauraient pas comment réagir face à ces éventualités. Il faut connaître ses droits de passager afin de pouvoir réclamer une indemnité. Toutefois, il faut savoir que ceci entraîne pas mal de démarches administratives, qui sont parfois longues et fastidieuses.

Ces démarches peuvent passer par différentes étapes selon si on voyage depuis ou vers l’union européenne, si vous voyagez au sein des Etats-Unis ou vers une destination internationale

Cependant, des sociétés comme Airhelp peuvent vous accompagner dans vos démarches en cas d’annulation de vol Ryanair.

Dans tous les cas :

Que vous choisissiez ou non de vous faire accompagner dans vos démarches, il vous faudra conserver tous les documents : carte d’embarquement, tickets de frais engendrés (restauration, hébergements…). Sans quoi, il sera difficile de demander un remboursement ou une indemnisation.

Annulation de vol

Vos droits des passagers aériens régis par la CE 261

En cas d’annulation de vol, vous êtes protégé dans une certaine mesure par la CE 261. C’est le règlement européen qui régule les droits des passagers aériens. La CE 261 couve tous les vols intracommunautaires. Et aussi les vols dont l’aéroport d’arrivée se trouve en Europe, ou ceux dont l’aéroport de départ est européen et dont la compagnie aérienne est européenne.

Dans quels cas vous n’êtes pas couverts ?

Vous ne pouvez prétendre à aucune indemnisation si l’annonce de l’annulation est faite 14 jours en avance. Ou si il s’agit d’une circonstance exceptionnelle comme une tempête par exemple.

A quelle indemnité pouvez-vous prétendre ?

L’indemnité suite à une annulation de vol, dépend de la distance du trajet, de votre aéroport de destination et de la durée totale du retard, si vous acceptez de prendre un autre vol…

Pour conclure, je vous invite à jeter un oeil à cette petite vidéo qui vous récapitule tout ce qu’on a vu dans cet article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail