5

5 étapes pour ouvrir un bar

Vous avez choisi de changer d’horizon professionnel et de réaliser votre rêve, ouvrir un bar qui comblera votre sens de la convivialité. Une bonne connaissance de la réglementation, un sens de l’organisation et d’excellentes qualités de gestionnaire seront indispensables pour la réussite de votre projet dévoilé ici en 5 étapes.

bar
Première étape pour ouvrir un bar :  La réflexion du projet

Pour mettre toutes les chances de votre côté et convaincre les banquiers et les investisseurs de vous prêter de l’argent, misez sur le business plan qui vous permet de réfléchir sur votre projet et de l’adapter en fonction du contexte économique et de la concurrence. Une étude de marché vous permettra, en parallèle, de cibler la meilleure implantation géographique de votre bar et éventuellement d’en déterminer le thème. A vous de voir si vous ouvrez un Pub, un bar étudiants, un bar à bière … Vous serez ainsi en mesure de cibler vos concurrents et de vous démarquer.

bar

Deuxième étape pour ouvrir un bar : L’établissement d’un plan financier

Vous pouvez vous faire aider par les acteurs économiques de votre département tels que les Chambres de commerce et d’industries ou des associations spécialisées. Le plan financier tient compte de l’achat du fond de commerce, de matériel, de l’outillage, de l’enseigne, de la clientèle, du bail. Vous pouvez acquérir un simple droit au bail qui vous rend titulaire d’un contrat de location ou racheter les murs (local) pour en devenir propriétaire, avec un apport financier plus important.

L’ouverture d’un bar exige ensuite de suivre une procédure administrative stricte.

bar

Troisième étape pour ouvrir un bar : La délivrance d’un permis d’exploitation

Le permis d’exploiter un débit de boisson, qu’il s’agisse ou non de boissons alcoolisées, est obligatoire. Il s’obtient après avoir suivi une formation spécifique payante se déroulant sur 2 jours ½ . Dispensée par un organisme agréé par le ministère de l’Intérieur comme Le Moins Cher en Formation, elle vous permettra d’obtenir le permis d’exploiter pendant 10 ans.

bar

Quatrième étape pour ouvrir un bar :  L’obtention de la Licence de débit de boissons

La licence IV est incontournable pour ouvrir un bar mais ne peut faire l’objet d’une création. Vous l’obtiendrez uniquement par transfert en l’achetant à un prix souvent variable qui se situe entre quelques milliers d’euros dans les petites villes jusqu’à plusieurs dizaine de milliers d’euros dans les grandes agglomérations. Pour obtenir la licence IV vous devrez justifier d’un casier judiciaire vierge de certaines peines. Pour les boissons fermentées (vin ou bière) une licence de 2ème catégorie suffit.

bar

Cinquième étape : La déclaration d’ouverture et les étapes finales de création

Toute ouverture de bar doit faire l’objet d’une déclaration obligatoire auprès de la Mairie près de laquelle est installé l’établissement. Pour les bars situés à Paris, la déclaration se fait auprès de la Préfecture de Police de Paris. Vous pouvez télécharger le formulaire sur http//:www.sevicepublic.fr/ . Il faut ensuite publier ses annonces légales, parfois proposés par des sociétés comme Centrale d’annonces légales, dans le but de soulager les plus phobiques des démarches administratives.

Pour pouvoir diffuser de la musique dans votre bar, vous devrez obtenir l’autorisation de la Sacem à qui vous verserez une redevance annuelle.Si votre bar propose un service de restauration rapide (sandwichs, tartelettes…) vous aurez l’obligation d’avoir dans votre établissement une personne formée aux règles d’hygiène alimentaire. Cette formation est dispensée par des organismes agréés mais vous pouvez toutefois en être exempté si vous justifiez de diplômes ou d’une expérience en la matière.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Trucs de mec

Trucs de mec

Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.

5 Comments

  1. Interessant pour ceux qui aimeraient bien en ouvrir un ,mais interessant aussi d apprendre de nouvelles choses.
    bon weekend!

  2. Juste, vous avez oublié un petit détail… Avoir déjà travaillé dans un bar, c’est un vrai métier, pas un hobby. Et un métier qui requiert un savoir-faire.

    • ici on ne parle pas des compétences mais juste des étapes administratives, le métier de barman est très complexe, j’en sais aussi quelque chose pour avoir rencontré des bartenders de renom, un seul article ne suffirait pas pour exploiter le thème

  3. Bonjour, je cherche moi aussi à me lancer dans l’aventure et à ouvrir mon bar. J’ai trouvé quelque infos supplémentaire et plus précise sur trucsdebar.fr .JE met le lien si ça peu rendre service à certain !

Laisser un commentaire