0

Travailler avec les langues étrangères à Lyon

Les français sont certainement les plus mauvais élèves européens en ce qui concerne l’apprentissage de langues étrangères. Et pourtant, l’utilisation de ces langues est un véritable tremplin pour de nombreux emplois dans la région. Lyon, ville dynamique par excellence, est une véritable terre d’accueil pour de nombreuses multinationales (Renault Trucks, Aoste, Mylan…). Dans ces entreprises, comme dans de nombreuses PME d’ailleurs, la maîtrise de l’anglais est fortement recherchée. par ailleurs la maîtrise et le parler d’autres langues étrangères est souvent exigée (allemand, espagnol, italien mais aussi langues asiatiques et russe) notamment dans les services import/export.

Si vous recherchez des emplois avec des profils internationaux, le site http://lyon.jobtonic.fr/ peut représenter une aide précieuse. Mis à jour régulièrement, il propose de nombreux postes tournés à l’international.

langues étrangères

Quels sont les postes principaux nécessitant l’utilisation des langues étrangères ?

Tout d’abord, commençons par les métiers de commerce international (import et surtout export). Aujourd’hui, l’export représente un CA croissant pour la plupart des sociétés. A noter que ce secteur en France connait quelques soucis et que par moment les chiffres stagnent ou baissent considérablement. L’export est donc plus qu’un choix et s’impose comme une véritable nécessité pour améliorer le bénéfice net de la majorité des entreprises. Par conséquent, les postes d’import/export fleurissent donc de plus en plus et notamment dans la région Rhône-Alpes.

langues étrangères

Les métiers de l’enseignement des langues peuvent également représenter un débouché intéressant pour les polyglottes ! A condition d’être passionné, patient et pédagogue.

Le tourisme est évidemment un secteur d’activité où la maîtrise de plusieurs langues est fondamentale. Lyon étant une ville très touristique, plus vous parlez de langues et plus vous aurez des opportunités de travail !

Enfin, les métiers de la traduction et de l’interprétariat sont également très prisés par les étudiants en langues et les polyglottes. Cependant on ne s’improvise pas traducteur et encore moins interprète. Il convient de suivre une formation spécifique et adaptée afin de parfaitement maîtriser les langues, les outils de traduction et enfin de toujours offrir la meilleure traduction/interprétation d’une langue langue choisie.

Les langues ne connaissent donc pas la crise…

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail