5

Se préparer pour le GR20

Le GR20 (pour Grande Randonnée 20) est un des plus beaux circuits de randonnée d’Europe, et est souvent considéré comme le plus difficile de tous. Partir pour cette aventure ne doit pas être pris à la légère, et une bonne préparation est indispensable, mais la récompense sera sublime. Petits conseils avant le départ.

GR20

180 km de distance du Nord au Sud de la Corse, de Calenzana à Conca, 13 000 (!!) mètres de dénivelé vertical, une moyenne de 16 jours pour l’effectuer en entier, le GR20 n’est pas un petit sentier. Mais les passionnés de randonnée et de nature y trouveront là des sensations incomparables. Le GR20 est basiquement délimité en 16 étapes, allant d’un refuge à l’autre. Sachant qu’il est interdit de camper ailleurs qu’autour des refuges, il est donc nécessaire de suivre ces étapes, à raison d’une par jour, même si les plus sportifs pourront en « doubler » certaines. Il faut compter entre 6 à 8 heures de marche par étape.

GR20

 

La principale difficulté du GR20 n’est donc pas une étape particulière, mais bien la réalisation de celui-ci dans son ensemble. Il faut avoir le moral, et la plante des pieds, bien accrochés pour tenir jusqu’au bout. La préparation est donc essentielle. On supposera que vous êtes un vrai de vrai et que, par conséquent, vous transporterez tente et nourriture, car il est également possible de dormir et de se restaurer à chaque refuge, pour des sommes relativement exorbitantes toutefois.

Attention marcheurs du dimanche, le GR20 est accessible à tout le monde mais une bonne condition physique est indispensable pour tenir la distance. Outre un entraînement approprié, et des chaussures de qualité, la plus importante chose à faire avant de partir est la composition du sac, que vous allez traîner sur votre dos durant 15 jours alors c’est pas la peine d’amener votre smoking. Idéalement, un sac ne devrait pas peser plus de 20% de votre poids, mais c’est un ratio peu simple à atteindre. Avec la tente, le matelas, et le sac de couchage s’ajoute d’autres indispensables tels que la casquette, les tongs pour l’après-étape, la crème solaire et une petite trousse à pharmacie.

GR20

 

D’un point de vue vêtements, c’est le strict nécessaire qu’il vous faut amener, à savoir 2 exemplaires de chaque sous-vêtements et 2 maillots et paire de shorts (c’est pas la peine d’emmener 7 paires de chaussettes, vous laverez celles du jour une fois arrivé puis les ferez sécher le lendemain en portant les autres, et ainsi de suite, avec toutes vos affaires). Mais le GR20 peut aussi s’avérer capricieux (et dangereux), pluie, vent et froid peuvent arriver sans prévenir, même au cœur de l’été. Il est donc indispensable de transporter avec soi un pantalon, un gros pull et un imperméable. Ces 3 éléments prendront de la place et du poids dans votre sac, vous ne le utiliserez peut-être même pas, mais vous ne pouvez partir sans.

Indispensable est aussi le maillot de bain (le mieux est de marcher avec un short de bain, histoire de faire d’une pierre deux coups). Car à quoi sert de trimer toute la journée s’il n’y avait ces exceptionnelles rivières d’eau fraîche parcourant la montagne où il sera possible de se baigner et de s’y ressourcer. On peut se baigner à presque toutes les étapes, attention toutefois à ne pas rester trop longtemps dans l’eau, au risque de vous couper les jambes, car il faudra repartir après.

GR20

 

Enfin, il est fortement conseiller de partir tôt le matin, pour éviter de marcher sous le cagnard de l’après-midi, vous aurez donc du temps libre à partager entre amis. L’idéal, et le plus léger, reste le jeu de cartes, qui suffira à vous occuper avec des parties de poker inoubliables,  au milieu de nulle part. N’hésitez pas à apprendre toutes les variantes avant de partir ici, histoire de changer. Un MP3 pour écouter un peu de musique en marchant, et un appareil photo pour immortaliser tous ces fabuleux paysages sont aussi presque indispensables.

Avec cela, votre sac sera déjà bien chargé car il faut y ajouter au moins 2L d’eau que vous pourrez remplir chaque jour au refuge, ainsi que beaucoup de nourriture au départ. En effet, si votre budget est serré, il est déconseillé de se ravitailler uniquement au refuge où tout est très cher (n’y achetez que le pain), mais faites de grosses courses à Calenzana avant de partir. Le premier jour de marche sera alors toujours le plus dur car, outre le fait d’être au-niveau de la mer au début (où il fait donc le plus chaud), c’est également l’étape qui monte le plus pour rejoindre les montagnes et celle où votre sac sera le plus lourd. Prenez votre temps, ne désespérez pas et vous verrez que vos efforts seront récompensés.

GR20

Et bien sûr, partez entre amis pour partager cette expérience ensemble, tout en n’oubliant pas que chacun doit marcher à son rythme et qu’il faudra donc se séparer durant les étapes. Mais regroupez-vous aux points d’eau. Cet été, une belle expérience vous attend en Corse, alors préparez-vous ! Et rendez-vous sur la plage à l’arrivée !

GR20

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Trucs de mec

Trucs de mec

Chaque jour ou presque Trucsdemec.fr vous fait découvrir des nouvelles marques (de mode ou cosmétique), des conseils, des bonne adresses, des bon plans et jeux concours.

5 Comments

  1. Merci de cet excellent article.
    J’ai fait (ou plutôt commencé) le GR20 il y a quelques années.
    Tout est vrai.
    C’est sublime avec, pendant plusieurs jours, la double vue montagnes et mer, mais très exigent.
    J’ai du renoncer à la sixième étape pour cause de tendinites aux deux genoux…
    Tout est dit dans l’article mais les trois points majeurs sont pour moi :
    – un sac pas plus de 12 à 15kg maxi !
    – partir très tôt le matin, entre 6h00 et 6h30, ce qui fait que vous arriverez vers 14h maximum à l’étape suivante (et que vous aurez le privilège du meilleur emplacement pour votre tente)
    – boire énormément pendant l’ascention).

    Dernier conseil : certaines étapes sont quand même d’un haut niveau.
    Il ne faut donc pas hésitez à prendre « le chemin des écoliers », notamment pour ceux qui ont le vertige car c’est assez impressionnant parfois…

  2. Bonsoir,
    Cet article est super les paysages sont magnifique moi perso j’aimerais bien tenté cette expérience mais je pense que je manque d’entrainement pour le faire mais j’espère un jour y participé.
    Merci de nous avoir présenté cette merveilleuse expérience

  3. Oula.. ca c’est vraiment pas pour moi.. en plus j’ai une tendinite en ce moment donc pas le droit de bcp marcher !!! mais j’admire ceux qui le font !!!

Laisser un commentaire